Histoire

Dans Courtepée, il est question de Carmeïa, paroisse du vocable St Odilon, archiprêtre de la montagne, patronage de Cluny. Plus tard, ce fut La Charmée, nom tiré certainement de "charme" et voulant dire planté de bois, planté de charmes.

La date de création du village nous est inconnue, mais d'après les renseignements donnés par Courtepée puis par certains documents, elle nous paraît assez ancienne. On peut supposer volontiers qu' à son origine, l'agglomération devait être plus au Nord, vers la partie appelée "La Citadelle", nom qui laisse penser à l'endroit fortifié autour duquel aux temps primitifs, se groupaient les habitants.

Le bourg de la commune semble le plus ancien et doit probablement son développement au voisinage des bois et des étangs. Par la suite de défrichements, les cultures devenant plus éloignées des habitations, les familles se sont établies au centre de leurs cultures. Elles ont construit des abris, d'où probablement la naissance du hameau de Sienne, comme plus tard la naissance des Ecarts, le Champ Rodot, le Château Gaillard.

P6230086.JPG PB070018.JPG

 

  Le territoire de la commune était autrefois assez humide et plusieurs étangs existent encore dans la partie Sud-Est. D'autres ont été mis en culture dans la région Sud-Ouest comme "le pré de l'étang" et d'autres dans la région, qui du reste, donnent naissance à un filet d'eau qui traverse Sienne le Bas au Sud. Dans la région Sud-Est se trouvent des étangs qui nous sont déjà signalés au Xème siècle et plus tard dans les procès et discussions avec les seigneurs. Ils se trouvent vers Battrey et La Pelletière (étang de la Saule, étang de la Pierre, Petit Etay). La commune est largement pourvue d'eau potable, généralement calcaire. Chaque ferme a son puits particulier, même le hameau de Sienne le Haut.

Bois de La CharméeLes bois de La Charmée sont très appréciés par les randonneurs qu'ils soient à pied ou en vélo. Promenade en famille ou entre amis, venez vous détendre au milieu des arbres où vous apprécierez le calme et la nature.

Beaucoup d'habitants connaissent  le lieu-dit "les trois bornes". A partir de la Teppe, le chemin entre dans la forêt et aboutit à une ligne forestière appelée "Chemin de Messey" qui permettait aux habitants de ce village de rejoindre Chalon. C'est à cet endroit que les trois bornes se trouvent. Quand on est au carrefour, il y a en face, légèrement à droite, un fossé qui part sur la gauche et qui rejoint à environ 300 mètres le chemin de Messey. On peut suivre, sans se perdre, ce fossé et on rencontrera trois autres bornes semblables.